: 1 min

Safran célèbre les 50 ans de la Gazelle

Gazelle Bordes factory

 

« En aout 1958 avaient débuté les essais de la nouvelle famille Astazou dont Turbomeca entendait faire un turbopropulseur. En 1960, Turbomeca fit tourner l'Astazou IIA de 523 ch destiné à l'Alouette II qui, avec cette nouvelle motorisation, fit son premier vol le 31 janvier 1961. La nouvelle version remplaça la précédente et Turbomeca produisit 615 Astazou IIA jusqu'en 1978.
 

Turbomeca - Astazou IIN

 

Pour remplacer l'Alouette II, Aerospatiale étudia la Gazelle SA 340. Le premier prototype prit son envol le 7 avril 1967 avec un Astazou IIN de 523 ch. Après quelques vols, le rotor arrière fut remplacé par un fenestron devenu, depuis, la marque de fabrique d'Eurocopter. Appartenant, avec le Puma et le Lynx, au programme d‘hélicoptères franco-britannique, la Gazelle fut mise en service dans les forces armées des deux côtés de la Manche ».

Le moteur retenu pour la série fut l'Astazou III de 592 ch, puissance obtenue par augmentation de température et adoption d'un nouveau matériau des turbines.

Extrait de Turbomeca - A la hauteur de la légende  (Editions Larivière)

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer