Arriel

Les moteurs de la famille Arriel couvrent une gamme de puissance allant de 590 à 1000 shp. Ils sont destinés à des hélicoptères monomoteurs et bimoteurs de 2 à 5 tonnes. L'Arriel est actuellement le « best seller » de Safran Helicopter Engines. Depuis la certification des deux premiers modèles en 1977, ce sont plus d'une trentaine d'autres variantes qui ont été développées et certifiées, et qui équipent plus de 40 types d'hélicoptères différents. A ce jour, Safran Helicopter Engines a produit plus de 12 000 exemplaires d'Arriel, et la flotte mondiale a accumulé plus de 46  millions d'heures de vol. L'Arriel répond aux plus hauts standards du marché en termes de fiabilité et de robustesse. Il est aussi fiable que l'est le moteur CFM56 dans sa catégorie.

La famille Arriel se décline en deux sous-familles : les Arriel 1 qui couvrent une puissance de 590 à 750 shp, et les Arriel 2 couvrant une puissance de 830 à 1000 shp.

L'Arriel 1 est un moteur de conception simple, articulé autour de cinq modules facilitant la maintenance. Son architecture se compose d'un étage compresseur axial, d'un étage compresseur centrifuge, d'une turbine de générateur de gaz à deux étages et d'une turbine de puissance, libre, à un étage.

L'Arriel 2 est une profonde évolution de l'Arriel 1 qui capitalise sur l'expérience et le savoir-faire de ce dernier. L'Arriel 2 se caractérise par une puissance de fonctionnement plus importante, une architecture simplifiée avec une turbine liée à un étage, et l'intégration d'une régulation numérique pleine autorité (ou FADEC pour Full Authority Digital Engine Control).

Dévoilé en 2011, l'Arriel 2+ est une évolution de l'Arriel 2 destinée aux hélicoptères les plus modernes, mono et bimoteurs. L'Arriel 2+ intègre de nouvelles technologies, notamment un nouveau compresseur axial et de nouveaux matériaux pour la fabrication des pales de turbines.

L'Arriel 2+ offre des performances accrues et une consommation carburant spécifique réduite, ce qui permet des coûts d'opération plus faibles. Il intègre système d'enregistrement des données du moteur sur plusieurs dizaines d'heures ainsi qu'un suivi optimisé des parties chaudes du moteur.

Partout dans le monde, chaque jour, un hélicoptère équipé de moteurs Arriel décolle toutes les 15 secondes.

50 millions
d'heures de vol
12 000 exemplaires d'Arriel

Arriel 2C / 2C2

Les Arriel 2C et 2C2 sont des variantes d'Arriel 2, qui équipent plusieurs modèles de la famille Dauphin d'Airbus Helicopters. L'Arriel 2C équipe l'AS365N3+, un bimoteur de 4,3 tonnes capable d'emporter 12 passagers. Il motoriste également l'hélicoptère chinois Z9 d'Avicopter. L'Arriel 2C est en mesure de fournir une puissance de 839 shp au décollage et de 779 shp en régime de croisière. Sa puissance maximale en régime OEI (One Engine Inoperative, ou régime d'urgence en cas de panne d'un des deux moteurs) est de 962 shp. Certifié en 2002, l'Arriel 2C2 équipe le H155, un bimoteur de 4,9 tonnes capable d'emporter 13 passagers. L'Arriel 2C2 est en mesure de fournir une puissance de 944 shp au décollage et de 853 shp en régime de croisière. Sa puissance maximale en régime OEI (One Engine Inoperative, ou régime d'urgence en cas de panne d'un des deux moteurs) est de 1054 shp. Une variante d'Arriel 2C2, baptisée Arriel 2C2CG, a été séléctionnée pour remotoriser la flotte des MH-65C Dolphin des US Coast Guards, les garde-côtes américains en vue d'opérations de sauvetage en mer. Les premiers Arriel 2C2CG ont été livrés en 2004, et le premier MH-65C équipé de ce moteur est entré en service en 2005. Les garde-côtes américains vont franchir en 2015 le million d'heures de vol sur cette variante d'Arriel. L'Arriel 2C2CG a également été retenu pour moderniser les AS565 Panther de l'armée de terre brésilienne.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer