RTM322

Les moteurs de la famille RTM322 couvrent une gamme de puissance allant de 2 100 à 2 600 shp. Ils sont destinés à des hélicoptères de 9 à 15 tonnes. Le RTM 322 motorise actuellement trois modèles d'hélicoptère. Le bimoteur de transport militaire NH90 de NH Industries (une société réunissant Airbus Helicopters, AgustaWestland et Fokker Aerostructures), le trimoteur de transport militaire EH 101 de Leonardo, et l'hélicoptère de combat Apache AH Mk.1 d'AgustaWestland (version fabriquée sous licence de l'AH-64D Apache).

Le RTM322 a également motorisé le démonstrateur technologique X3 d'Airbus Helicopters A ce jour, le RTM 322 motorise 60 % de la flotte mondiale d'AW101, et 80 % des NH90 en service. Ce moteur est en service dans les forces aériennes de 15 pays différents : la France, le Royaume-Uni, l'Allemagne, les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège, la Suède, la Finlande, le Portugal, la Grèce, la Belgique, le Japon, Oman, la Nouvelle-Zélande, et l'Australie. Le RTM 322 est aujourd'hui le moteur de référence pour les hélicoptères de transport militaire de nouvelle génération, en Europe et dans le reste du monde. Au total, ce sont plus de 1 100 moteurs RTM322 qui sont en service, et qui ont accumulé plus d'1 million d'heures de vol.

Le RTM322 est à l'origine le fruit d'un développement en coopération entre Safran Helicopter Engines et l'industriel britannique Rolls- Royce. La première version du RTM322 a été qualifiée en 2003 pour les besoins du Ministère de la Défense britannique (Ministry of Defence).

En 2013, Safran Helicopter Engines a fait l'acquisition de l'intégralité du programme RTM 322. Le RTM322 est depuis un moteur 100 % Safran Helicopter Engines, le motoriste français ayant repris à la fois sa production et son service après-vente auprès de l'ensemble de ses utilisateurs. 

Dans ses différentes versions, le RTM322 répond aujourd'hui aux besoins opérationnels de tous ses clients militaires : le transport tactique, la recherche et le sauvetage (SAR) en mer et en zone de combat, et les missions en milieu maritime, notamment la lutte anti-sous-marine.

Son architecture se compose de six modules principaux, parmi lesquels un compresseur à quatre étages (3 étages axiaux et un étage centrifuge) particulièrement performant, une turbine liée à deux étages dotée d'aubes monocristallines, et une turbine de puissance à deux étages très robustes. Le RTM 322 a été conçu pour offrir le maximum de performance, notamment en matière d'accélération (la puissance maximale peut être atteinte en seulement 3 secondes), de maintenance (nombre de pièces réduit, facilité d'accès aux différents modules) et de robustesse (le RTM 322 a été conçu pour résister aux environnements marins et sableux).

RTM 322 01/9

Le RTM 322 01/9 est destiné à l'hélicoptère européen NH90 de NH Industries. Il est en service au sein de forces aériennes de onze nationalités différentes : différents : la France (TTH/NFH), l'Allemagne (TTH), les Pays-Bas (NFH), la Norvège (NFH), la Suède (TTH), la Finlande (TTH), la Grèce (TTH), la Belgique (TTH/NFH), Oman (TTH), la Nouvelle-Zélande (TTH), et l'Australie (TTH).

Certifié en juillet 2004, le RTM 322 01/9 est en mesure de fournir une puissance de 2 388 shp au décollage et de 2 231 shp en régime de croisière. Sa puissance maximale en régime OEI (One Engine Inoperative, ou régime d'urgence en cas de panne d'un des deux moteurs) est de 2 911 shp.

Appuyer sur Entrée pour valider ou Echap pour fermer